Vie locale

Voeux de Nouvel an : Le Comité d’organisation s’active, le mariage collectif annoncé

Le comité d’organisation que préside l’infatiguable Dja Mafeu Nnia est déjà au four et au moulin pour que la date du 10 février 2018 s’inscrive dans la mémoire individuelle et collective des bangoulap comme celle qui a offert la possibilté aux concubins de changer leur statut.

Depuis huit éditions, le peuple Bangoulap s’est résolu à rendre hommage à son Monarque à travers l’organisation de la cérémonie de présentation des voeux en cette année de grâce et de paix. Et, c’est Dja Mafeu Nnia Lengue Nathalie, présidente de la famille royale qui est désignée par décision royale d’organiser l’évènement. Une fois encore, c’est SM Yonkeu qui va recevoir les voeux de nouvel an de ses filles et ses fils dispersés un peu partout dans les quatre coins du monde. Le monarque qui a su depuis son intronisation en 2004 redynamiser les communautés Bangoulap peut aujourdhui au regard de ce travail n’avoir que de satisfactions, même s’il reconnaît lui-même qu’il y a encore à faire et à parfaire. C’est un weekend de fête et aussi très long que vont vivre les communautés qui se rendront pour le village. D’abord, le 09 Février, pour la première fois les mariages collectifs seront célébrés à Bangoulap sous le règne de l’actuel Roi. Le 10 février, les bangoulap comme d’habitude seront tous réunis à l’espalanade de la chefferie pour adresser les voeux à leur guide traditionnel et enfin le 11 février l’apothéose autour du défilé de la fête de la jeunesse avec la participation des associations de jeunesses Bangoulap des dix régions du triangle national. Un instant de retrouvailles à ne pas manquer, c’est l’un des moments où le peuple bangoulap rassemble sa jeunesse, raffermi son unité et renforce sa cohésion. 2018 étant une année particulière, une année électorale en plus, la paix est prônée en tout lieu et ce n’est pas à Bangoulap où elle se fera désirer.

La céremonie de présentation des voeux de nouvel an à S.M. Yonkeu Jean, Roi des Bangoulap est devenue pour la communauté nationale et la diaspora Bangoulap une occasion de grandes retrouvailles entre filles et fils du village. Tout peuple ne peut qu’être fier d’être regroupé autour de son Roi, Gardien des Traditions et Guide spirituel pour communier avec lui la joie de vivre une année nouvelle, et lui souhaiter une bonne année.

Jadis la chefferie était le lieu privilégié d’honneur et de symbiose, le lieu du culte ancestral et de découvertes des valeurs traditionnelles. Souvenons-nous que nos aïeux en leur temps respectaient le  » TCHOUP NVEUN « , cérémonie au cours de laquelle chacun faisait allégéance au Roi , lui donnait ce qu’il avait de plus précieux ou de plus beau, de plus noble et susceptibe de lui plaire : soit un régime de bannane, de plantain, une grosse tête d’igname, un régime de « keboutou » , un fargot de bois, une chèvre etc… De nos jours, ces dons en nature varient en fonction de nos spécifités et sont constitués d’enveloppes, des objets d’arts, des caisses de vin, etc…

D’année en année, cette cérémonie a connu des innovations et la marque aussi particukière de cette édition est la célébration des mariages collectifs et la promotion des danses du terroir. C’est grâce au dynamisme et à l’engagement des Bangoulap que cette fête se perennise et rentre définitivement dans l’agenda évènementiel du groupement Bangoulap. L’organisation du mariage collectif est un geste fort porteur de message que le Roi veut adresser à l’endroit de sa jeunesse et particulièrement aux couples vivant en concubinage. Toute femme, tout homme doit avoir un statut matrimonial officiellement reconnu par les autorités compétentes. Par conséquent, le concubinage est une forme de mariage que la loi camerounaise ne reconnaît pas jusqu’à présent, c’est pourquoi SM Yonkeu veut à travers cette célébration responsabiliser les couples en leur offrant la possibilité d’être en phase avec la loi d’une part et de protéger la famille d’autre part.

Comptant sur la générosité habituelle des uns et des autres, et fort du sens élevé d’amour doublé d’esprit de partage, le comité d’organisation présidé par Dja Maveun Nnia attend les contributions des âmes volontaires pour la réussite de cet évènement qui honnore tout le peuple Bangoulap en général et le Roi en particulier.

Infos utiles
Pièces à fournir au centre d’État civil ( chefferie BANGOULAP) ou auprès du secrétaire d’État civil ou dans les différents points d’enregistrement ( association, communauté..) :
– 09 demi cartes photos avec les têtes collées des futurs mariés.
– les photocopies de CNI des futurs mariés
– les photocopies de CNI des 02 témoins.
– les photocopies de CNI des 02 chefs de famille.
Contact du Secrétaire d’État civil pour toute fin utile Tel: 674099814 M. BASILE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Theme of Rigorous Themesbangoulap.com
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Enjoy this blog? Please spread the word :)