Santé

Santé : Bangoulap outillé et verrouillé contre le virus chinois

Le Roi des Bangoulap a procédé ce 25 avril 2020 à l’esplanade de la chefferie supérieure de Bangoulap au lancement officiel de la campagne de riposte contre le virus chinois dans son groupement. De nombreux dons réceptionnés ont été remis aux principaux bénéficiaires à travers leurs représentants.

La survenue du Corona virus a modifié profondément les comportements, même à Bangoulap. Tout n’est plus comme par le passé où chacun était libre de ses mouvements, aucune obligation ou mesure imposée. La méfiance et les mesures barrières ont pourri la vie. La cérémonie de lancement de la campagne à Bangoulap n’a vu que la participation des membres du comité de veille de lutte contre la pandémie, les notables, les Chefs de quartier et le Chef de Centre de Santé Intégré de Bangoulap. C’est sous un soleil doux que le Roi des Bangoulap a fait sortir de son palais tous les dons destinés aux populations de Bangoulap. Pour marquer son entière adhésion aux strictes mesures barrières édictées par le Gouvernement, le Comité de veille a respecté les positions de distanciation dans la tribune et a réduit conséquemment le nombre de personnes devant assister à cette cérémonie. Ce qui fait que les populations recevront sur place le matériel de protection dans leurs quartiers respectifs.

Le fond de solidarité lancé par le Président de la république a reçu l’assentiment du peuple camerounais au regard de la solidarité agissante. C’est ainsi que l’on a vu naître sur tout le triangle national une dynamique nouvelle greffée sur un esprit de solidarité tous azimuts. Face à l’ennemi, le peuple se découvre, et découvre son unité. D’une région à une autre, d’un département à un autre, les actes de générosité et de solidarité se multiplient. Les populations des coins reculés, même ceux des centres urbains ne sont pas oubliées. Des Association, des Ongs, les Fondations, chacun a sa manière, avec ses moyens vole au secours des plus démunis et des personnes vulnérables. Le Cameroun, malgré que le confinement ne soit pas officiellement décrété sur l’étendue de son territoire, a pris des mesures solides et fortes pour limiter la propagation du virus chinois sur sol. Ces mesures barrières, à elles seules suffisent-elles pour vaincre le mal par la racine ? Non. En l’absence des moyens d’accompagnement, les populations sont encore plus exposées à la contraction du tristement célèbre virus.

Le Département du Ndé, dans la Région de l’Ouest comme bien d’autres départements a reçu de ses enfants nantis du matériel de lutte contre le covid -19. La Chefferie Supérieure de Bangoulap a elle reçu des dons en nature pour redistribuer aux populations afin que celles-ci soient en mesure de respecter les mesures barrière prescrites par le Gouvernement. Dans cette liste des donateurs, C’est la société Biopharma qui a offert à la Chefferie de Bangoulap un ensemble constitué d’une fontaine à eau purifiée BACTOL et d’une autre Fontaine à gel désinfectant BACTOL placé à l’entrée de la chefferie. La Fondation Jean Félicien Gacha a offert des fontaines avec robinet et support en bois pour les populations. La Fondation Nzoh Meffieu Anne Ngantchia offre des fontaines et des papiers hygiéniques. Patcha Foundation offre des mini fontaines, des masques de protection. Les Reines mères sans frontière ont trouvé comme dons des cartons de savon, des paquets de menthol et des masques pour Bangoulap. Le Réseau International des Reines Mères a offert des seaux à robinets, des gels hydroalcooliques, des cuvettes, des cartons de masque réutilisables, deux cubitenaires avec support métallique. Tous ces dons, soigneusement sécurisés à la Chefferie ont été présentés aux différents représentants des populations.

Bangoulap peaufine et renforce sa stratégie de lutte

Considérant la nécessité d’une action concertée autour des épidémies et pandémies pour la protection des biens et des populations du groupement Bangoulap, considérant la persistance de la pandémie du Coronavirus dans le monde en général et au Cameroun en particulier, par décision N°04-04/DRY/PRB du 13 Avril 2020, portant désignation des membres du comité de veille de lutte contre la pandémie Coronavirus (COVID -19) au sein du groupement Bangoulap, signée par SM Yonkeu Jean, certains fils et filles Bangoulap ont été désignés au sein de ce comité reparti en plusieurs cellules. Chaque cellule avec à sa tête un coordonnateur et une mission bien précise. Bien qu’ayant reçu des dons d’origines diverses, les Bangoulap ont pris d’autres initiatives humainement encourageantes allant dans le même sens, le même but, à savoir lutter contre la propagation du Coronavirus en renforçant les moyens d’accompagnement des populations. Cette initiative portée des fonds baptismaux par Menkam Nsenguet Fridolin et Maveun Kouakeu a porté des fruits, et a reçu l’aval de la Communauté Bangoulap du Cameroun et celle de la diaspora. A la suite de cette initiative salutaire, un appel de fonds a été lancé et suivi au sein de la Communauté. Plusieurs Bangoulap de rangs sociaux différents ont marqué leur adhésion à cet appel en apportant une contribution financière pour d’autres et matérielles pour certains, soit-elle modeste qui a permis d’augmenter la quantité de lots réceptionnée. Il est question de sauver des vies dans un village. En matière de santé publique, nonobstant la modicité des moyens des populations, seuls les discours ne suffissent pas à éloigner le mal. Cette croisade contre le Corona virus dans le groupement Bangoulap est d’abord un modèle de gestion de dons, un exemple qui peut être dupliquer ailleurs et ainsi permettre au Cameroun de vaincre cette pandémie dévastatrice. Avec la somme d’argent collectée, le Comité a accroître la quantité de savon, la quantité de gel hydroalcoolique, le nombre de masques de protection parmi ceux-ci des masques réutilisables, des seaux à robinets, des fontaines, des cubitenaires, un thermomètre à infrarouge.

Lancement officiel

La cérémonie de lancement officiel proprement dite s’ouvre par le mot de bienvenue de Mbeu Kouamen Jean, représentant personnel du Coordonnateur de la cellule de suivi et évolution empêché. L’ancien Professeur des Lycées et Proviseur à la retraite a invité les équipes de descente sur le terrain à faire remonter au plus vite au niveau de leur cellule les informations utiles et urgentes. S’appuyant sur des exemples en provenance d’autres pays, l’actuel Directeur de l’ISTEC de Bangangté a relevé que la survenue du Covid-19 est une occasion idoine pour nous de promouvoir la médecine traditionnelle sans donner libre cours au charlatanisme. Sur le plan économique, Mbeu Kouamen constate qu’un nouvel ordre économique s’impose à nous à cause de cette pandémie. La fermeture des frontières entrainera à coups sûr la flambée des prix, la pénurie des produits, des denrées. Il importe donc selon lui que les équipes de descente sur le terrain auront une double mission. Primo, celle de la sensibilisation contre le virus en respectant les mesures barrières. Secundo, la sensibilisation pour la redynamisation de notre agriculture, car plus que par le passé, chaque peuple doit faire des efforts pour produire ce qu’il consomme.

Prenant la parole à la place du Pr Mbatchou Ngahane Bertrand Hugo, Coordonnateur de la cellule de Santé empêché, Dr Tetto Tatnke Huvélin a annoncé d’entrée que le Professeur Hugo Mbatchou avait souhaité être à Bangoulap pour cette occasion. Comme raison de son absence il a précisé qu’il se trouve à la tête de la direction médicale de l’Hôpital Général de Douala où se trouvent un bon nombre de patients affectés par le COVID – 19. Dr Tetto a reconnu que c’était un honneur pour lui de prendre la parole à Bangoulap pour parler du COVID-19. Ensuite, il a présenté l’historique du virus chinois, son origine, ses symptômes, les modes de contamination et enfin les mesures barrières. Pour faire simple, il a expliqué avec des gestes à l’appui le port du masque, le lavage des mains à l’aide du savon ou du gel.
SM Yonkeu Jean a clôturé cette phase par son mot à l’adresse de ses collaborateurs. Il a salué la volonté et l’engagement des Bangoulap, ainsi que des initiateurs de la collecte des fonds à faire de la sécuritaire sanitaire la garantie inoxydable du Développement durable de Bangoulap. Avant d’inviter les équipes de sensibilisation à jouer pleinement leur rôle, il a remercié tous ceux qui ont contribué à renforcer efficacement les capacités de Bangoulap pour que l’ennemi mortel soit définitivement mis hors de la cité. Le Roi des Bangoulap a listé les noms des donateurs et la quantité de dons offerte à son groupement dans le cadre de cette lutte contre le covid 19. Le Roi s’est lui-même prêté à cet exercice de lavage des mains par une démonstration des explications du Dr Tetto. C’est à ce niveau qu’intervient la remise des dons aux chefs des quartiers qui à leur tour redistribueront dans les ménages.

En définitive, la lutte contre le Corona Virus dans le groupement Bangoulap est une réalité depuis ce jour. La remise du matériel ce jour n’est qu’une phase d’un long processus. Avec le matériel offert, les populations vont s’approprier au jour le jour les règles de lutte contre cette terrifiante maladie. Unanimes sur les moyens, les méthodes, les procédés et les objectifs, le Roi des Bangoulap, la cellule Santé du Comité de veille, les chefs de quartier, les élites intérieures et extérieures et les populations vont désormais conjuguer leurs efforts au quotidien afin que la pandémie ne sorte pas triomphante de cette bataille dans Bangoulap en particulier et dans le Cameroun en général.

Maintenant que la monture est bien ménagée, Bangoulap est désormais sur le pied de guerre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Theme of Rigorous Themesbangoulap.com
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Enjoy this blog? Please spread the word :)