Education

Le Centre Préscolaire Communautaire de Nyamga devient l’Ecole Maternelle

Personne ne s’y attendait en ce moment, sauf les Dieux de Ntagni pouvaient présager une telle issue.

Les actions entreprises par l’élite locale et Chef du quartier Nyamga, Dja Mbeu Kuibou Nsango Napngo Yamedjeu Roger ont certainement forcé cette décision inattendue du Ministre de l’Education de Base Pr. Laurent Serges Etoundi Ngoa.

L’Arrêté N°7422/R1/1464/MINEDUB/SG/DEMP/ du 09 Juillet 2019 du Ministre de l’Education de Base portant création d’Écoles Maternelles Publiques fait des heureux ce jour à Bangoulap au premier rang desquels SM Yonkeu Jean Roi des Bangoulap et sans surprise le banquier Dja Mbeu Kuibou, chef du quartier Nyamga, donateur et initiateur. Le Ministre de l’Éducation de Base crée enfin l’Ecole Maternelle de Nyamga à travers cette note rendue publique à un moi de la rentrée scolaire.

En effet, avec son statut de Centre Préscolaire Communautaire, cette école qui a vu passé plusieurs petits enfants du village a fonctionné pendant deux ans dans l’enceinte de l’Ecole Publique de Nyamga comme une épicerie, et recevait chaque année ses tout petits dans un bâtiment construit en parpaing et inachevé. L’état piteux de son mur lézardé n’avait rien de celui d’une école, surtout pas d’une école maternelle où le décor vaut mieux que l’enseignement. Un sol en terre, des tables et des chaises toutes vieilles, pas de toilettes ni pour les enfants, ni pour les institutrices, pas d’armoire, aucun lit, aucune cour de jeu, ce qui tenait lieu de bureau était loin très loin des normes standards exigées pour une école maternelle. Quelqu’un s’est porté garant de transformer cette petite école, de lui donner un autre souffle de vie. C’est Djambeu Kuibou Nsango Napngo Yamedjeu Roger auréolé depuis du titre de Commandeur décrété par le Président de la République, S.E.M Paul Biya.

Aujourd’hui, tout cela n’est qu’un lointain souvenir. Grâce à ce providentiel homme du développement, la prochaine rentrée scolaire s’annonce radieux pour les enfants et les institutrices qui fréquenteront ce nouveau bâtiment flambant neuf offert par lui. En prenant l’engagement de construire ce bâtiment sur fonds propres, Djambeu Yamedjeu Roger, Conseiller Municipal à la Commune de Bangangté a sans le savoir enclenché une procédure qui a fini par retenir l’attention du Ministre de l’Education de Base. Que dire alors du pourcentage  de réussite 100% obtenu au CEP et 100% au concours officiels cette année. La classe du C.M.2 de cette école s’est vidée de ses occupants. C’est le même résultat obtenu depuis trois années dans cette école. Respect aux enseignants. Autant d’éléments qui ont donnés raison à cet homme qui défend la cause de sa population en étroite collaboration avec son souverain Roi des Bangoulap.

De la pose de la première pierre jusqu’à la réception et la rétrocession du bâtiment, d’autres étapes ont été surmontées grâce à la persévérance et à la détermination du Chef de Nyamga qui a cru jusqu’au bout de son projet. Dans la seconde phase de ce projet, l’initiateur avait monté un dossier de demande qui l’a conduit tour à tour auprès de l’Inspecteur d’Arrondissement de l’Education de Base de Bangangté, du Délégué départemental de l’Education de Base pour le Nde, du Sous-préfet de l’Arrondissement de Bangangté, du Délégué Régional de l’Education de Base pour appréciation et avis, puis dans les circuits du Ministère pour l’érection du Centre préscolaire en Ecole Maternelle de Nyamga. Le chemin fut long et sinueux, l’objectif est atteint.

Un exemple de développement participatif qui doit faire tâche d’huile à Bangoulap. Ce modèle de partenariat Bangoulap-Bangoulap appelle d’autres élites intérieures ou extérieures potentiellement capable de dupliquer pareille initiative dans d’autres domaines tels que la santé, l’éducation, la sécurité et l’emploi à Bangoulap. Tout compte fait, Djambeu Kuibou Nsango Napngo Yamedjeu Roger a inscrit son nom à Bangoulap plus précisément à Nyamga où les populations partagent avec lui son quotidien, son charisme et sa bonne charité que tout le monde lui reconnaît. Apprécié de tous, c’est avec humilité qu’il rend grâce à Dieu qui lui a donné les forces pour conduire ce projet jusqu’à son terme. Il se dit prêt à apporter sans condition sa contribution au développement de Bangoulap tant qu’il sera en possession de ses capacités.

C’est donc l’occasion de relancer le projet de réhabilitation de l’école maternelle de Sagna initié par quelques jeunes et qui se trouve dans le même état que celle de Nyamga il y ‘a quelques années. Beaucoup reste à faire, mais combien pourront suivre le chemin tracé par Djambeu ? L’appel du Roi se fait pressant.

Djambeu Kuibou Nsango Napngo Yamedjeu Roger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Theme of Rigorous Themesbangoulap.com
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Enjoy this blog? Please spread the word :)