Dossiers

Elections du Chef de la Communauté Bangoulap du Wouri-Nkam: Profession de foi du candidat Dja Taveun Ngantcha Kouakeu Adolphe

Dja Taveun Ngantcha au milieu des siens

« Penser l’avenir, Agir ensemble »

Dans le cadre d’une telle élection une profession de foi est une déclaration publique de confiance dans l’avenir de la communauté, dans la capacité que je pense avoir à assumer la responsabilité à me porter garant de certaines valeurs cardinales à l’émergence de notre nouvelle communauté. Ces élections représentent un enjeu décisif pour l’avenir de la communauté Wouri-Nkam. Le candidat que j’incarne sous le label penser l’avenir, agir ensemble demande votre soutien pour rassembler davantage les filles, femmes et fils Bangoulap de notre communauté autour des valeurs et idées défendues par notre souverain Roi S.M YONKEU Jean Marie qui sont : le développement communautaire et le vivre-ensemble. Dès lors je ne me suis jamais posé la question de savoir ce que bangoulap a fait pour moi mais plutôt qu’est-ce que je peux faire pour le développement et l’émergence de mon village ?

C’est ainsi que très tôt en 1983 je m’inscris dans le Mandjo Centrale de Douala à New-Bell sur la table N°1 et bien plus tard au Mandjo Madagascar en 1991 puisque résidant désormais dans cet arrondissement. Aminé par cet esprit de rassembleur qui m’a toujours caractérisé, les Bangoulap m’ont sollicité pour assurer tour à tour les responsabilités de chef de table N°2, vice-président et président général jusqu’en 2011 où par la force du destin, en suite de la reconnaissance du travail bien accompli, le Roi des BANGOULAP décida de me nommer comme 2ème adjoint de la communauté du Wouri et représentant du roi en charge de l’arrondissement de Douala 3ème. De 1999 à 2010 j’ai été président général de la famille la’fen douala 3ème période à laquelle j’ai contribué de manière consistante au développement de notre communauté en dotant la famille La’fen d’un foyer bâti au quartier Madagascar. Celui-ci abrite aujourd’hui plusieurs associations. Dans le même contexte, j’ai équipé le Mandjo centrale de Douala 3ème à travers des dons de bonne volonté, de plus de 500 chaises plastiques et des bâches et enfin, sous ma houlette dans le Wouri en 2010 j’ai conduit une équipe à la collecte auprès des associations Bangoulap du Wouri de plus de 13 millions de nos francs pour l’achat du véhicule de notre souverain sous la supervision de notre père Djambeu Tchakou Daniel. Ainsi je ne me fais pas prier quand il s’agit de me rendre utile et disponible pour tout problème ou préoccupation qui tendent à servir ou à honorer notre communauté. Tel que vous portez vos enfants dans vos coeurs autant je porte bangoulap dans le mien. Depuis 2004 année de son intronisation, il faut le reconnaître à notre roi d’avoir donné une nouvelle vision, une autre dimension au rayonnement de Bangoulap. C’est Ainsi qu’à travers ma modeste personne je voudrais bien-sûr si vous me voter, dans une collaboration franche l’accompagner, le soutenir et le représenter tel son ambassadeur dans le Wouri-Nkam parce que convaincu de son inébranlable attachement aux valeurs fédérateurs.

Et c’est fort de toutes ces valeurs que je m’engage devant vous aujourd’hui à rassembler toute notre communauté auprès des valeurs humaines et des objectifs très largement partagés à savoir :  redorer le blason et la dignité de l’homme Bangoulap, le placer au centre de toutes les préoccupations sociales, morales et contextuelles, l’encourager à participer à toutes les décisions afin qu’il contribue de manière efficiente et efficace au développement de sa communauté, autant de son village, à être disponible et engagé et dévoué aux causes endogènes qui fédèrent davantage la communauté, apporter des solutions durables aux situations complexes et aux conflits parfois inutiles qui nous ont souvent divisés, éloignés sans raison. Ensemble avec l’appui du Roi et sa cours, il va falloir promouvoir le dialogue social, le culte de l’amour de la tolérance, du partage, de l’intérêt général au détriment de l’intérêt individuel et égoïste, mettre en action une équipe des BANGOULAP motivés et altruistes selon leurs rangs et grades pour la promotion d’une communauté plus unie et plus prospère dans une diplomatie plus culturelle qui intègre une coopération inter communautaire bénéfique à Bangoulap. Tels sont les raisons qui ont motivées ma candidature et par la grâce de Dieu, je veillerai avec une attention toute particulière pour que tout se traduise dans les faits et que notre communauté soit transformée de la base au sommet.
                        
Pendant cette période de mutation et d’évolution forte que j’espère impulser, je rêve d’une communauté unie et prospère où le même langage est partagé et compris par tous. Pour atteindre ces objectifs, nous devons transcender sur les passions nos différences et nos diversités doivent constituer pour nous une richesse. Nous devons tout faire pour le renforcer et le défendre, chacun apportant selon ses idées et ses moyens. Cet esprit doit alimenter nos débats et nos réflexions. Dans mon programme, je mettrais tout en œuvre afin que nous maîtrisions tous les textes issus des états généraux Bangoulap. Dans ce contexte de Décentralisation institutionnelle de promotion du développement participatif, je voudrais vulgariser, rendre accessible et compréhensible en organisant des séminaires pour édifier les Bangoulap sur les valeurs organiques de ces textes qui organisent son fonctionnement. Sans cela comment, pourrai-je diriger une communauté qui n’a aucune connaissance du cadre juridique qui organise son fonctionnement ? Je compte renforcer l’unité des BANGOULAP à travers l’organisation chaque année des activités socio-culturelles avec pour objectif de rassembler les différentes composantes de notre communauté à travers un tournoi sportif. Dans la même veine je propose de créer la semaine du Bangoulap dans la communauté, donc ensemble nous réfléchirons sur les grandes articulations de cet événement unificateur. Pendant cette semaine plusieurs activités seront organisées pour promouvoir notre culture mais aussi de poser les jalons de l’avenir de la communauté et du village autour des conférences, débats et ateliers.
                      
J’envisage dans tous les cas d’encourager et de conscientiser beaucoup d’entre nous à préparer la relève de notre génération en engageant nos enfants au sein de la BSA et ceux-là déjà activent dans les associations de jeunesse. Chers frères et soeurs bangoulap les années d’implication totale au service des BANGOULAP et de Bangoulap, des années de projets et de réalisation m’ont appris à connaître en profondeur nos besoins, nos forces et nos faiblesses, nos élites, nos atouts et nos facilités, elles m’ont appris à conduire une équipe et à représenter nos intérêts communs auprès des autres communautés, les autorités administratives, traditionnelles et notre chefferie supérieure. Bangoulap de souche, épris de paix, digne de respect enrichi de toutes ces expériences, je me sent prêt aujourd’hui à exercer la responsabilité que j’ai l’honneur de solliciter vos précieux votes pour que vive la communauté Bangoulap Wouri-Nkam, vive Bangoulap et longue vie à Sa Majesté Yonkeu Jean Marie.

Dja Taveun Ngantcha Kouakeu Adolphe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Theme of Rigorous Themesbangoulap.com
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Enjoy this blog? Please spread the word :)