Cultures et traditions

LE « NGUM » OU L’ART DE LA PAROLE CHEZ LES BANGOULAP.

L’usage au service de la parole chez les Bangoulap n’est pas seulement un moyen au service de la communication dans la platitude et dans la fadeur plus qu’un outil chargé uniquement d’entretenir l’échange des idées, l’usage de la parole est dans Bangoulap un art où la forme, c’est-à-dire la manière importe autant que le fond (teneur en information).

La parole dans Bangoulap n’est pas le simple fait de faire bouger le bien-dire à travers lequel s’explique le privilège accordé aux orateurs de talent souvent chargés d’entretenir la foule lors des assemblées populaires.

Pour comprendre un Bangoulap, il faur faire une gymnastique intellectuelle, car son discours comporte toujours des images, des comparaisons frappantes, des métaphores colorées et proverbes sonnants devant être nécessairement utilisés pour mettre en relief le degré de sagacité du locuteur.

Décoder le message émis par un Bangoulap revient à mettre en pratique une certaine organisation d’idées ; les initiés n’éprouvent pas de difficultés alors que les jeunes sont inaptes parce qu’ils s’éloignent de plus en plus des dignitaires.

Ainsi, pour ne pas perdre ce privilège, engageons nous corps et âme dans l’interprétation de notre art car le « Ngum » peut nous sauver si nous parvenons à bien le maîtriser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Theme of Rigorous Themesbangoulap.com
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Enjoy this blog? Please spread the word :)